LE PROGRAMME

Ensemble, ici et là-bas

Les Français de l’étranger sont le symbole d’une France ouverte et plurielle. Avec plus de deux millions de compatriotes vivant outre frontière, et une démographie en croissance, les structures institutionnelles françaises présentes à l’étranger doivent évoluer en permanence pour s’adapter à la variété des situations individuelles et aux mouvements collectifs de cette population.

Les Français de l’étranger sont riches de la diversité de leur parcours et de leur profil. Étudiants, salariés, entrepreneurs, fonctionnaires, retraités… contribuent au rayonnement culturel et économique de notre pays hors de nos frontières. Ils sont l’incarnation d’une France ouverte et dynamique. Loin de chez eux, ils restent attachés à leur patrie et à leur culture soucieux de voir la France réussir, tout en étant bien intégrés dans leur pays de résidence ou à l´aise dans leurs deux pays quand ils sont binationaux.

La communauté des Français de l’étranger est un des éléments-clés de la présence de la France dans le monde et de son rayonnement : Français et binationaux représentent la diversité de notre pays et de ses talents. Elle porte également témoignage des évolutions profondes de notre société : le goût des jeunes pour l’aventure, l’ouverture des Français au monde, l’envie de découvrir, connaître et partager. L’expatriation est rarement une fuite, c´est le plus souvent une opportunité, voire, pour certains d’entre nous, une seconde chance.

Les parcours de vie de nos compatriotes hors de France gagnent en diversité, la mobilité s’accroît, qu’elle soit circulaire — pour celles et ceux qui se déplacent d’un pays à l’autre au gré des expatriations —, ou pendulaire — pour celles et ceux qui font un ou des aller-retour(s) entre la France et l’étranger. Il existe aussi des compatriotes qui ne connaissent pas cette mobilité, pour être nés Français à l’étranger et y résider de manière sédentaire.

Le trait d’union entre ces différents parcours de vie hors de France, c’est le sentiment d’appartenance à une même communauté de destin, à un pays qui a l’ambition de se trouver aux côtés de nos compatriotes quels que soient leurs lieux de vie de par le monde. À travers une langue, des valeurs communes, à travers des structures institutionnelles et étatiques qui forment un maillage à vocation universelle dans le domaine consulaire, mais aussi éducatif et culturel, la

France est présente aux côtés de nos compatriotes partout où ils se trouvent.

En Amérique Latine et dans les Caraïbes nous sommes aujourd’hui plus 101 080 français inscrits sur les listes électorales, auxquels il faut rajouter les familles et les non-inscrits. Attirée par les opportunités qu’offre cette région, notre communauté n’a cessé de s’accroître ces dernières années. La France et l’Amérique latine ont d’ailleurs vu leurs liens se resserrer sous le gouvernement actuel, notamment à travers un important essor des échanges culturels, économiques et universitaires. Les visites présidentielles et ministérielles dans la région n’ont jamais été aussi nombreuses, ce qui c’est souvent traduit par des accords de partenariat dans les domaines mentionnés. Il s`agit bien là de relever le défi de la mondialisation en utilisant tous les leviers de l´attractivité de la France. Il est essentiel de ne pas subir la mondialisation sur un mode passif comme s´il s´agissait d´une fatalité ; au contraire, il faut reprendre l´initiative, l´encadrer, la réinsérer dans un projet de société.

Loin des fractures politiques, mon programme se veut rassembleur et il s’inscrit dans une logique de proximité qui répond à vos besoins quotidiens. Dans la continuité de la réforme de 2013 sur la représentation des Français de l’étranger, je souhaite être une élue de terrain afin de mieux prendre en compte vos réalités. Etant moi-même conseillère consulaire pour l’Equateur depuis 2014, je connais bien ces multiples réalités, puisque la nature-même de ce mandat est  l´interlocution avec l´administration française, la complémentarité et le dialogue entre tous les acteurs. De plus, j´ai lu avec attention l´ensemble des procès-verbaux des Conseils consulaires des pays de la circonscription et entamé une série de consultations participatives des compatriotes qui résident dans la zone pour cerner au mieux les problématiques locales.

Ce programme s´inspire donc en premier lieu de la vie quotidienne des Françaises et des Français qui vivent en Amérique Latine et dans les Caraïbes, de leurs opportunités comme de leurs difficultés au jour le jour dans tous les domaines qui les concernent : leurs démarches auprès des services de l´administration française, leur vie professionnelle, leur vie familiale, leur vie personnelle, leur vie citoyenne. Le programme se base également, dans son articulation, sur le projet fédéral de la Fédération des Français à l´Etranger du Parti Socialiste (FFE-PS), non seulement parce que c´est le parti qui soutient ma candidature, mais aussi parce que la Fédération travaille depuis plusieurs décennies sur les sujets qui concernent les Français dans le monde.

Ce programme est donc un projet collectif puisque réalisé par le plus grand nombre et aussi par l´équipe qui m´accompagne dans cette démarche. Nous avons choisi de décliner par rubrique ces aspects, en allant toujours du plus petit au plus grand, autrement dit de la vie de tous les jours au rayonnement de nos communautés et de notre pays. Le mouvement qui nous semble important c´est aussi nos caractéristiques de Français de l´Etranger, intégrés dans les pays qui les reçoivent ou dans l´interface liée à leur condition de binationaux.

Depuis 2012, des progrès dans de nombreux domaines ont été réalisés grâce à l’action du gouvernement, le dialogue avec l´administration et le combats des élus. Ce programme souhaite rappeler les avancées et montrer le chemin de ce que nous nous proposons d´obtenir, grâce à l´union des forces humanistes, républicaines et démocrates autour d´idées progressistes, portées par des hommes et des femmes, soucieux d´une France libre, laïque, écologique et solidaire.